,

Jean-Bernard Gonzalez

S’engage en 1961 contre la guerre d’Algérie au sein du FUA (Front Universitaire Antifasciste) du lycée Condorcet à Paris. D’octobre 1962 à septembre 1968 membre de l’UNEF-AGEDESEP (Association générale des étudiants en droit et sciences économiques de Paris). 1963-1964 Secrétaire Général de l’AGEDESEP. 1964 adhère à la section droit du PSU sur une position marxiste. 1966 devient trésorier de la section et adhère au « comité Vietnam de base » de la fac. 1967 succède à Alain Jecko comme secrétaire de la section droit . Mai 1968 élu membre du comité de grève qui organise l’occupation des locaux d’Assas et le fonctionnement des commissions. 1969 élu délégué de la Fédé de Paris du PSU au congrès de Dijon, défend le « non de gauche » au référendum gaulliste. 1969-1971 Secrétaire au SNES du Lycée Louis Armand. 1972 exclu de la 15ème section du PSU pour « gauchisme ». 1972-1976 adhère successivement à La Gauche Révolutionnaire, puis à Révolution et à l’Organisation Communiste des Travailleurs. Membre du SGEN-CFDT de 1973 à 1985, puis ré-adhésion au SNES. Avril 2006 adhésion au Parti Socialiste.

Archives en relation

Aucune archive en relation.

Faire une recherche


Ajouter un commentaire

Pas de commentaire (0)