1 2 3 20

La servitude volontaire hier et aujourd’hui

Mots-clés : Amérique, Décolonisation, Mai 68, Révolution, URSS

2008 • BAUMGARTEN Jean

Cote : BAU

Le choix du titre du livre de Jean Baumgarten n’est pas dû au hasard. Il n’est pas non plus le fruit d’un phénomène de mode. Quand il avait 17 ans, en 1949, il avait lu avec grand intérêt « La servitude volontaire » d’Etienne de la Boëtie. Soixante ans après, le déroulement des événements dans le monde doit amener les révolutionnaires à regarder les comportements des opprimés et des puissants avec un regard plus critique et moins complaisant. Voici comment Blanqui il y a 150 ans décrivait à la fois la recherche du « communisme » et montrait dans la démarche des gens la difficulté d’y arriver : « Que la soif de l’égalité soit le premier, le plus irrésistible effet de l’instruction, il suffit pour s’en convaincre, de jeter les yeux autour de soi et sur soi. Qui, parmi les gens éclairés, voudrait souffrir une prédominance quelconque, s’il n’y était contraint par la force ? L’habitude de cette contrainte donne l’habitude de la résignation. On n’y songe même pas, ou si l’on y songe, c’est avec un haussement d’épaules, geste éloquent de l’impuissance. »

BAUMGARTEN Jean
2008
21 x 14,5 cm, 184 p.
J. Baumgarten

Les guerres irrégulières. XX°-XXI° siècle

Mots-clés : Guerre, Guerrilla, Insurrection, Pacification, Révolution, Terrorisme

2008 • CHALIAND Gérard

Cote : CHAL

Les guerres irrégulières, guérillas et terrorismes, ont grandement contribué à transformer le monde de la seconde partie du XXe siècle à nos jours. Récits d’acteurs, analyses de cadres ayant participé à la lutte armée ou d’observateurs de terrain, écrits théoriques et organisationnels, tant du côté des insurgés que de celui de la contre-insurrection, permettent au lecteur de comprendre la complexité de la guérilla. Le terrorisme, d’abord apparu avec la « guérilla urbaine » popularisée par les Sud-Américains (Uruguay, Brésil, Argentine) et réédité en Europe occidentale surtout (Italie, Allemagne), a pris une autre ampleur au Moyen-Orient : l’adoption de la technique quasi unique du terrorisme par divers groupes palestiniens fut exploitée par des États dans le cadre de diplomaties coercitives. Il est aujourd’hui l’arme des islamistes combattants. À rencontre de la guérilla, il a, à ce jour, donné lieu à peu de textes théoriques ou de témoignages. Aussi le lecteur trouvera-t-il ici des textes essentiels sur la contre-insurrection, inédits en français, qui tirent un bilan de la guerre en Irak. Le lecteur dispose désormais des textes fondateurs et des clefs nécessaires pour comprendre la forme de lutte essentielle de notre époque.

CHALIAND Gérard
2008
18 x 11 cm, 980 p.
Gallimard

Leur jeunesse et la nôtre. L’espérance révolutionnaire au fil des générations

Mots-clés : Fraternité, Jeunesse, Révolution, Universalisme

2005 • BIRNBAUM Jean

Cote : BIRN

Nous n’avons pas vingt ans, nous n’avons pas trente ans, mais déjà dans la bouche un goût de terre brûlée. Car c’est en vain que nous sommes partis en quête de nos aînés. Nous avions rêvé d’un dialogue, et qu’ils nous communiquent le feu qui embrasa leur jeunesse. Au lieu de quoi, ils nous tournèrent le dos, préférant se claquemurer dans une nostalgie stérile : après eux, le désert… Nous voici livrés à nous-mêmes. À l’origine de cet essai, donc, il y a la volonté de se réapproprier un passé, pour en tirer leçons, en notre nom. Sur les espérances révolutionnaires, exercer un droit d’inventaire. Récupérer, avec la génération 68 ou plutôt malgré elle, quelque chose comme un passage du témoin. Cette enquête en filiation, j’ai voulu la mener au miroir d’une tradition singulière (le trotskisme), et donner la parole à des militantes, des militants, célèbres ou anonymes, passés ou présents. Ceux-là n’ont pas toujours évité les tentations autoritaires, mais depuis le combat « antistalinien » jusqu’aux luttes altermondialistes en passant par la solidarité avec les peuples colonisés, ils n’en ont pas moins ancré leur révolte dans un souci vital de transmission. Au creux de leur discours, il s’agit de restituer ce qu’on pourrait nommer une pédagogie de l’émancipation : l’écoute des aînés, le goût pour la chose imprimée, la passion des idées… D’explorer l’élan et l’enthousiasme, d’abord, mais aussi les déchirures intimes : sur les dérives sectaires, par exemple, ou encore sur la question juive. Avec, à l’horizon, cette surprise : tout au long du XX° siècle, il s’est trouvé des gavroches de quatorze ans pour se fâcher contre l’injustice du temps présent. Alors, monter à l’assaut du ciel, changer le monde, à quatorze ans ? Jadis et naguère, oui, à coup sûr. Hier encore, sans doute. Et maintenant ?
Jean Bimbaum, 31 ans, est journaliste au Monde. Il a également travaillé pour France Culture, où il a notamment collaboré à l’émission « Staccato ». On lui doit le dernier entretien avec le philosophe Jacques Derrida : Apprendre à vivre enfin (Galilée/Le Monde, 2005).

BIRNBAUM Jean
2005
21,5 x 13,5 cm, 250 p.
Stock

Parcours engagés dans la France contemporaine

Mots-clés : Anarchisme, Basch, Dreyfus, femmes, Guesde, Jaurès, Parti, Révolution, Socialismes

1999 • Madeleine Rebérioux

Cote : REBE

L’œuvre historienne de Madeleine Rebérioux est en effet constituée d’un ensemble de textes isolés, articles, préfaces, communications à des colloques, contributions à des ouvrages collectifs, chacune de ces interventions répondant généralement à une incertitude de la recherche et permettant souvent de débloquer une situation historiographique figée, de lancer des pistes nouvelles, de regrouper des chercheurs, des témoins et des acteurs sur un chantier inédit, de susciter des travaux audacieux qui incarnent aujourd’hui une part importante du renouvellement de l’histoire contemporaine française. Le but de ce recueil consiste ainsi à pouvoir accéder facilement, en histoire politique et sociale, à ces textes décisifs et souvent introuvables; en rassemblant près d’une trentaine d’entre eux, en les inscrivant dans ces champs décisifs du passé et du présent que sont le socialisme et ses formes multiples, les hommes et les femmes entre travail et société, le «continent» Jaurès, l’affaire Dreyfus, c’est démontrer l’unité d’une pensée scientifique et d’une pratique historienne. Et s’y révèle aussi le lien difficile et exigeant qui rattache la science au présent, la recherche à l’action, l’histoire à la démocratie. Vincent Duclert

Madeleine Rebérioux
1999
21,5 x 13,5 cm, 544 p.
Belin

1 2 3 20