Pour télécharger la newsletter au format PDF, cliquez ici

Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

ITS Institut Tribune Socialiste logo ITS

Newsletter n° 8 • 26 octobre 2013

La lettre de l'ITS
     
 

  Jean-François Chereau

Jean-François Chereau

Mardi 26 novembre 2013 Débat organisé par l'ITS

"La Transition énergétique, vecteur de transformation sociétale ?’’

Le PSU a été précurseur dans ce qui n’était pas encore appelé la transition énergétique, mais dans une approche énergétique alternative qui s’est manifestée sous différents angles, dès après le premier choc pétrolier.
Deux conceptions de la politique de l’énergie se sont affrontées dès cette époque. Et au-delà du sujet énergétique, des visions différentes de la société : modes de vie, gouvernance, implication des acteurs sociaux, etc.

30 ans plus tard, les termes de cette opposition ont finalement peu évolué comme l’a montré le Débat sur la Transition Energétique. Derrière les positions défendues par les uns et les autres, on a pu deviner le caractère primordial de la question des transformations sociétales, institutionnelles, citoyennes, qu’implique une transition énergétique pleinement accomplie.

Il nous a paru intéressant de faire le point sur le récent Débat ainsi que sur les questions de transformation sociale qu’il soulève.

Gérard Magnin, qui a participé à l’aventure du PSU, animera ce débat. Il est à présent le directeur d’Energy Cities, l’association européenne de collectivités locales en transition énergétique. Il a été membre du groupe d’experts du Débat. Le panel sera constitué de :

Benjamin Dessus, Global Chance
Dominique Olivier, Secrétaire confédéral CFDT, chargé du développement durable
Bruno Rebelle, membre du Comité de Pilotage du Débat
Christel Sauvage, Energie Partagée

De 18h à 20h À L’ITS, 40 rue de Malte, Paris XI°
(Métro : Oberkampf ou République)

Lire la présentation complète

Institut Tribune Socialiste

Appel à documents

Usagers et transports en commun

Daniel A. Gordon, universitaire anglais, étudie les mouvements sociaux dans les années 70. Il a publié, notamment, « Immigrants & intellectuals. May’ 68 &the rise of anti-racism in France » (Merlin Press, 2012), et « A ‘Mediterranean New Left’ ? Comparing and Contrasting the French PSU and the Italian PSIUP » (Contemporary European History, 19, 4 – 2010).

Il mène aujourd’hui un travail sur les mouvements des usagers des transports en commun dans les années 70, à Paris mais aussi en province (il travaille actuellement sur l’agglomération de Bordeaux et sur le Sud-ouest rural). Il est à la recherche de documents et témoignages.

Contacts : ITS ou danielgordon2@yahoo.co.uk

Idées

Gustave Massiah

Palestine : le devoir de solidarité

Dans une récente tribune de l’Agence Media Palestine, Gustave Massiah, membre fondateur du Cedetim, s’interroge, à partir de la situation en Palestine, sur les mobilisations de la société civile internationale. 

« Vingt ans après les accords d’Oslo, on ne peut que constater la dégradation de la situation. Ce qui pouvait relever de l’espoir d’une avancée vers une paix négociée et de l’obligation pour Israël d’accepter les droits du peuple palestinien s’est retourné comme un piège. Vingt ans après, le peuple palestinien n’a toujours pas un État dans des frontières sûres et reconnues. Aucun progrès n’est réalisé sur les trois questions fondamentales des colonies, des réfugiés et de Jérusalem. Le gouvernement israélien, avec arrogance et cynisme, a accentué la répression et les provocations. Il a démontré sa capacité à instrumentaliser les relations internationales et à amener les États-Unis et l’Union Européenne à l’appuyer sans réserves.

La situation est en cours de bouleversements depuis 2011. Elle est aujourd’hui contradictoire ; porteuse de dangers et d’opportunités pour le peuple palestinien… Dans cette situation, la solidarité avec le peuple palestinien est encore plus nécessaire…»

Lire le texte de Gustave Massiah

Aller sur le site de l’Agence Média Palestine

François Gèze

Le jeu trouble du régime algérien au Sahel

« ‘Intégristes’, ‘terroristes’, voire ‘salopards’ : les qualificatifs n’ont pas manqué dans les grands médias occidentaux, mais aussi dans les cercles militants, de l’extrême droite à l’extrême gauche, pour qualifier les divers mouvements se réclamant de l’islam radical actifs au Nord du Mali depuis 2012 – et, pour certains d’entre eux, depuis le début des années 2000. Et, de fait, au nom d’une interprétation ultrarigoriste de la charia, certains dirigeants locaux de ces groupes radicaux (AQMI, Ansar Eddine ou MUJAO) et leurs affidés ont infligé en 2012 aux habitants des villes du Nord-Mali qu’ils avaient conquises (comme Gao ou Tombouctou) des violences intolérables, dont ont témoigné plusieurs rapports d’ONG de défense des droits de l’homme. En s’en tenant à ces faits indiscutables, on comprend les nombreuses voix recueillies par les médias occidentaux dans les populations maliennes, du Nord comme du Sud du pays, pour saluer l’intervention militaire française de janvier 2013.

Ce tableau n’est toutefois pas aussi simple qu’il y paraît. Car on ne peut réduire les agissements criminels au Mali des groupes armés se réclamant de l’islam à la simple expression d’une idéologie obscurantiste. Celle-ci existe assurément et peut animer nombre de jeunes en déshérence, qui y trouvent une voie pour exprimer leur révolte ou pour sortir de leur misère, grâce aux soldes distribuées par les chefs de ces groupes. Mais ces derniers sont aussi largement instrumentalisés par divers acteurs étatiques de la région, au premier rang desquels les services secrets algériens, voire également par les services de puissances étrangères (France, États-Unis, États du golfe Arabo-Persique)… »

Lire le texte de François Gèze publié in Michel Galy (dir.), La Guerre au Mali. Comprendre la crise au Sahel et au Sahara. Enjeux et zones d’ombre, La Découverte, Paris, 2013.

MEMOIRE

Lucille PICQ

Lucille PICQ, épouse de Robert PICQ, anciennement maire-adjoint de La Charité et Conseiller général de la Nièvre, ancien membre de la D.P.N. du P.S.U., est décédée le 9 octobre 2013. Elle avait participé aux réunions du Cinquantenaire en avril 2010.

Ses obsèques ont eu lieu le lundi 7 octobre à La Charité. Michel MOUSEL , président de l’ITS , et de nombreux autres camarades lui ont apporté le salut fraternel des anciens du PSU.

Soutenir l’ITS

SOUTENIR PUBLIQUEMENT

Si vous vous sentez solidaire de notre action, vous pouvez choisir de nous soutenir publiquement en nous envoyant un message . Votre nom sera alors ajouté à la liste de soutien public.

Voir la liste de soutien

SOUTENIR FINANCIÈREMENT

Vous pouvez également nous soutenir financièrement par un don régulier (permettant la maintenance du site à venir, la recherche de documents, la publication de lettres d’informations, l’organisation de rencontres et débats…) ou par un don ponctuel. Pour cela, un bon de soutien est à votre disposition :

Télécharger le bon de soutien

 
 

CAHIERS DE L'ITS

Vente sur place à l’ITS
ou

Commander Décoloniser la province

Prochains Cahiers de l’ITS

– Le PSU s’affiche
– Les travailleurs peuvent-ils gérer l’économie ?

Soutenir

Elles-Ils soutiennent

Septième liste

Jean-Claude Chamblain, Bernard Grelle, Monique Gresset, Catherine Pone, Jean Thenaisy

Si vous souhaitez manifester votre soutien à l’ITS,

envoyez un message

À lire

La transition, une utopie concrète ?

Revue Mouvements n° 75
Automne 2013
Éditions La Découverte

Karl Marx . Friedrich Engels

Propriété et expropriations

Propriété et expropriations
Des coopératives à l’autogestion généralisée
Editions Syllepse

À signaler

Lip 40 ans après

Leur lutte et les nôtres. Projection, concert, débat
Samedi 16 novembre
Salle Battant – Besançon

Agenda

* Mardi 12 et mercredi 13 novembre. A partir de 18h Images des Lip. Maison des métallos (94 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris)
* Mercredi 20 novembre
18h Conseil scientifique de l’ITS (40 rue de Malte 75011 Paris)
* Mardi 26 novembre
18h Débat : la transition énergétique (40 rue de Malte 75011 Paris)
* TOUS LES MARDIS Réunion du secrétariat ouvertes à tou-te-s

L'ITS EST OUVERT

du lundi au vendredi

Institut Tribune Socialiste
40 rue de Malte, 75011 Paris. Tél. 06 45 69 41 28 ou 09 67 07 64 97

 
     
ITS Institut Tribune Socialiste

www.institut-tribune-socialiste.fr
contact@institut-tribune-socialiste.fr

logo ITS