Pour télécharger la newsletter au format PDF, cliquez ici

Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

ITS Institut Tribune Socialiste logo ITS

Newsletter n° 29 • 5 février 2016

La lettre de l'ITS
     
 

Rencontres février 2016

Changer le code du travail ?

Débat avec Claude Neuschwander, Michel Perraud, Henri Rouilleault, Jacques Sauvageot

Jeudi 11 février à 18h - Gazette Café. Montpellier

À l’initiative de ITS et Montpellier 2020.
Pour beaucoup la complexité et la lourdeur du code du travail contribueraient au maintien d’un taux élevé de chômage : d’où les projets, comme le rapport Combrexelle, qui viseraient à « simplifier » le droit du travail et à « faciliter » les possibilités de négociation au niveau des entreprises. Dans le contexte de la mondialisation, de la révolution numérique, du chômage de masse et de la précarité, est-ce une réponse pertinente ?
 Alors que la Ministre du Travail, Myriam El Khomri a annoncé un projet de loi pour mars 2016, le sujet divise les acteurs économiques, sociaux, et politiques : quelles places accorder respectivement à la loi, à la négociation collective nationale et locale, au contrat de travail, et à une révision du Code du Travail ?
Voir la présentation complète de la rencontre

Faut-il démarchandiser ou démondialiser ?

Débat avec Frédéric Boccara, Catherine Lapierre, Bernard Perret

Mercredi 17 février à 18h 30 - MSH Paris Nord

Débat dans le cadre du cycle de séminaires : Face aux grandes tendances du capitalisme contemporain, que peut être aujourd’hui une politique « à gauche » ? Organisé par la Fondation Copernic, la Fondation Gabriel Péri et l’Institut Tribune Socialiste
Démarchandiser ou démondialiser, ces deux mots visent à opposer, de manière volontairement frontale, deux approches qui structurent, de fait, le débat actuel sur la conception des échanges internationaux – ce concept étant bien évidemment considéré dans son acception la plus large, bien au-delà du seul commerce international.
 Devons-nous limiter ces échanges pour mieux nous protéger ? Devons-nous, à l’inverse les maintenir voire les développer mais dans un processus ayant pour but d’en transformer en profondeur les logiques et les règles ?
(Maison des sciences de l’homme : 20 avenue Georges Sand 93210 La Plaine Saint-Denis. Métro Front Populaire, ligne 12)
Voir la présentation complète de la rencontre

Transition énergétique, métamorphose des métiers, renouveau de l’emploi

Avec Yves BAROU

Jeudi 18 février à 18h - 40 rue de Malte 75011 Paris

Quelques jours avant l’ouverture de la COP21, l’AFPA (Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) a annoncé, comme sa propre contribution à l’engagement français, s’être mise en capacité de former, dès 2016, 50 000 personnes aux nouvelles compétences et aux transformations des métiers liées à la transition énergétique.
Les métiers liés à la rénovation du bâti, à la production, à la gestion et à la distribution de l’énergie, contribuent au développement des modes de transports économes, impactés par l’usage de nouveaux matériaux dans l’industrie. Comment, peut-on comprendre, ceux qui vont accompagner l’économie circulaire, la fonctionnalité, l’économie de services plus que de produits ? Ce projet ambitieux nous a paru constituer une bonne occasion de réfléchir très concrètement sur les composantes économiques, sociales et citoyennes de la transition.
Yves BAROU est président de l’AFPA (Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes)
Lire la présentation complète et les objectifs du séminaire Impératif transition

Commander et lire

A la Une (Tribune socialiste 1960-1982)

PRÉFACE DE BERNARD LANGLOIS, POSTFACE DE DENIS SIEFFERT

A la Une ! présente les couvertures de 1960 à 1982 de Tribune Socialiste, l’hebdomadaire du Parti Socialiste Unifié (PSU) vendu par des milliers de militants et sympathisants, qui a défendu les idéaux du socialisme.
 On en donne ici l’illustration par la variété des couver­tures présentées, qui constituent autant de jalons d’une mémoire vivante.
Lire la présentation et accéder au bon de commande

LES DÉBATS DE L’ITS, 2 « PRÉCARITÉS »

Le premier numéro des « Débats de l’ITS » était consacré à une première approche de la crise de la démocratie : « les dimensions de la démocratie ».
Ce second numéro est consacré aux précarités.
Contributions : Denis Clerc, Margaret Maruani, Hélène Crouzillat, Catherine Wihtolde Wenden, Sophie Béroud.
Lire la présentation et accéder au bon de commande

Lire également

 

 

Une autre histoire des « Trente Glorieuses »

Céline Pessis, Sezin Topçu, Christophe Bonneuil (dir.)

Trop souvent les historiens ont dépeint la période 1945-1968 comme une période de consensus sur la « modernisation » (une catégorie rarement interrogée), sur l’expansion économique orchestrée par l’État et sur les bienfaits des « progrès » scientifique et technique. 
Portée par la croissance, absorbée par « les choses » (Georges Perec), en marche vers une civilisation des loisirs et de la consommation, la population française aurait joyeusement embrassé, jusqu’au tournant de 1968, un modèle de société industrielle et technologique. 
N’est-il pas temps pour les historiens d’en finir avec les « Trente Glorieuses » ? Cette catégorie historique reprise à l’envie dans les discours médiatiques et les manuels d’histoire fonctionne comme un mythe aux multiples facettes.
La Découverte – Nouveauté Poche

Les enfants du chaos

Alain Bertho

« Il n’y a que les martyrs pour être sans pitié ni crainte et, croyez-moi, le jour du triomphe des martyrs, c’est l’incendie universel. » Cette sombre prophétie de Jacques Lacan en 1959 décrirait-elle le monde des années 2010 ? Les guerres qui ravagent le Moyen-Orient menacent-elles d’aspirer toutes les désillusions politiques et les révoltes désespérées de la génération qui vient ? La « radicalisation de l’islam » est-elle à l’origine de ce drame et des actions terroristes dans le monde entier ?
 Pour répondre à ces questions, Alain Bertho déplace les cadres d’explication habituels. Il montre que le chaos qui pointe est très loin d’avoir le djihad pour seul moteur : c’est d’abord l’ébranlement de la légitimité des États par la mondialisation, la crise généralisée de la représentation politique, la recherche d’une légitimité sécuritaire par les puissants qui ont fait le lit de la violence du monde. Et qui expliquent pourquoi, depuis les années 2000, se multiplient sur tous les continents des émeutes et des attentats aux motivations multiples, dont l’auteur brosse ici un tableau saisissant.
La Découverte

Combats étudiants pour l'indépendance de l'Algérie

Dominique Wallon

À travers son parcours personnel de lycéen sensibilisé aux luttes de la décolonisation, puis de militant et responsable syndical, Dominique Wallon reconstitue l’histoire de la mobilisation de l’UNEF contre la guerre d’Algérie, de 1955 à 1962. Le syndicat étudiant, par ses prises de position, son appel à la première grande manifestation populaire en octobre 1960, son dialogue avec l’UGEMA (l’union étudiante participant de l’action du FLN), a été sans conteste l’organisation de masse la plus déterminée, et peut-être déterminante, dans le combat pour le droit à l’indépendance du peuple algérien.

Dominique Wallon a été président de l’Amicale des Élèves de l’IEP de Paris (1959), vice-président « Algérie » de l’UNEF (Union Nationale des Étudiants de France) en 1960 et président de l’UNEF en 1961/1962.
L’Harmattan

À Paris, le samedi 13 février, à l’Hôtel de Ville, signature (Magrheb des Livres, 16.45/17.45)
À Marseille, le 27 février au Mucem, débat avec Robert Chapuis et un historien algérien

 

Ellles-ils soutiennent l'ITS

Seizième liste

Romain Feydel, Gérard Frétellière
Si vous souhaitez manifester votre soutien à l’ITS
Envoyez un message

 

 

 

 

 

 

 

L'ITS A BESOIN DE VOUS

Vous pouvez soutenir financièrement l’ITS  (pour l’organisation des rencontres et des débats, la publication des lettres d’informations et des cahiers et revues de l’ITS, la maintenance du site, la recherche et le classement de documents…) par un don régulier ou par un don ponctuel.
Bon de soutien régulier
Bon de soutien ponctuel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez

Faire connaître la lettre de l’ITS
Déposer des archives
Participer à un groupe de travail
Prendre contact
Ecrivez-nous !

 

 

 

 

 

L'ITS EST OUVERT

du lundi au vendredi
sur rendez-vous
Institut Tribune Socialiste
40 rue de Malte, 75011 Paris

Tél. 06 45 69 41 28
ou
09 67 07 64 97

 
     
ITS Institut Tribune Socialiste

www.institut-tribune-socialiste.fr
contact@institut-tribune-socialiste.fr

logo ITS